•  

    Fière membre du C.A. de Vidéographe

    Je suis fière d'annoncer que je suis désormais membre du conseil d'administration de Vidéographe.

    Membre de l'organisme depuis 2015 et membre active depuis un an, j'utilise les services de Vidéographe intensivement afin de réaliser mon projet de documentaire sur les Orphelins de Duplessis (projet étant soutenu par l'organisme dans le cadre de son programme de soutien à la création).

    Je connais Vidéographe depuis 1996, date du début de mes études en Studio Arts à l'Université Concordia.  C'est l'artiste Barbara McGill Balfour, qui m'enseignait alors le cours Women and the Fine Arts, qui m'a fait découvrir cette institution.

    À l'époque, elle présentait l'art de la vidéo comme un média important en lien avec l'art des femmes, qui était selon elle une forme d'art plus accessible et moins liée à la tradition masculine comme l'est la peinture ou la sculpture.  Elle insistait beaucoup sur l'importance entre art et société, et soulignait alors l'engagement de Vidéographe de distribuer et d'encourager les oeuvres vidéo de qualité à caractère social et expérimental.

    Vidéographe a soutenu des centaines de créateurs au fils de ses 46 années d'existence, par exemple les artistes Chantal Dupont, Sylvie Laliberté et les réalisateurs Pierre Falardeau et Robert Morin.

    On peut lire sur le site de Vidéographe qu'il s'agit d'un centre d’artistes voué à la recherche et à la diffusion de l’image en mouvement.  

    Leur collection compte plus de 2000 vidéos réalisées de 1971 à aujourd'hui et en 2016, Vidéographe a généré 778 diffusions d'oeuvres dans 49 pays.

    Je souligne que dans la dernière année, l'organisme a augmenté les droits versés au artistes et souhaite les augmenter davantage, considérant prioritaire que les artistes accèdent à des conditions de vie décente qui reflètent la valeur de leur travail et leur contribution à la société canadienne.

    En lien avec mes propres préoccupations artistiques, je souligne également que le centre a réaffirmé l'importance de l'engagement social et politique pour l'organisme.

    Je considère donc que je suis privilégiée de pouvoir contribuer au rayonnement de Vidéographe par le biais de mon implication dans son conseil d'administration.  Vidéographe est une institution qui offre un soutien de grande qualité aux créateurs, soutien qui se veut de plus en plus près des artistes dans les prochaines années.


    En montage à Vidéographe : Entrevue avec Ianik Marcil sur la situation des Orphelins de Duplessis en 2017


    videographe.org

Comments

  • (no comment)

This website is created and hosted by Website.com's Site Builder.